Courbe de croissance de mon application Android : Hercule

Courbe de croissance de mon application Android : Hercule

Il est 6h37 du matin, je n’arrive pas à dormir.

Ce qui m’empêche de dormir c’est ça :

Capture d'écran de 2014-12-14 08:14:07
Nombre d’installations d’Hercule sur le dernier mois

On observe un ralentissement de la croissance en fin de courbe confirmé par les chiffres : je suis passé sous la barre des 5 % de croissance par semaine.

Le graphique depuis la naissance de l’application est rassurant, mais il ne faut pas se laisser avoir quand une courbe grimpe elle peut à tout moment cesser de grimper !

Capture d'écran de 2014-12-14 08:13:39
Nombre d’installations d’Hercule depuis la création de l’application

Notez que je regarde le nombre d’installations actuelles et pas le nombre de téléchargements qui est plus important évidemment, mais qui est une vanity metric. Seul le nombre d’utilisateurs est important ici, les gens qui ont téléchargé l’application puis qui l’ont désinstallé ne comptent pas, donc il ne faut surtout pas les prendre en compte. Ça baisse toutes les stats, mais la réalité est rarement agréable ;-).

Pour ceux qui suivent ce blog, ils savent qu’il me reste environ 11 mois de cash avant de fermer ma boîte. Si je veux être rentable je dois atteindre mes objectifs de 28 ventes / jour d’Hercule. Ça ne semble pas énorme à priori, mais la concurrence est rude.

Comme je l’avais déjà dis, je dois tout faire maintenant pour promouvoir l’application et pour qu’elle décolle. Il faut que j’atteigne 10 000 ventes sur l’année, c’est faisable, j’en suis sûr, mais pour ça je vais devoir me transformer en ce que je déteste le plus : un commercial.

Petite parenthèse

Je hais profondément la société de consommation dans laquelle on vit, je hais les achats « juste pour acheter » et pas par nécessité, je suis quelqu’un de minimaliste je n’achète pas ce dont je n’ai pas besoin.

Je hais les commerciaux car j’ai pu en cotoyer pas mal dans mon milieu professionnel, et leur attitude m’est insupportable, toujours à relancer les gens, à utiliser des techniques de pression sur les clients pour les faire acheter. On peut pousser jusqu’à la manipulation pour closer un deal.

C’est sûr, le terme « manipulation » est péjoratif ici, mais quand j’entends des commerciaux d’une grande enseigne vendre des PC hors de prix à des petites grand-mères qui veulent juste voir les photos de leurs petits-enfants sur facebook, ça me rend dingue. « Mais oui madame, il vous faut la dernière carte graphique avec 2 GB de RAM pour surfer en toute tranquilité, c’est bien connu ».

Ils ne sont pas tous comme ça (heureusement, et j’en connais des très sympas), mais dans ce milieu, si vous n’êtes pas un requin, vous vous faites bouffer par plus requin que vous, et vous ne closez pas la vente, par conséquent, vous êtes un mauvais commercial. Pour être un bon commercial et faire du chiffre, vous devez vous transformer en requin. Je trouve ce milieu vraiment malsain, j’insiste.

Après, je comprends un peu mieux leur façon de penser aujourd’hui, quand je vois comment se comportent les utilisateurs, comment ils « oublient » facilement de faire quelque chose qu’on leur avait demandé. Comment parfois, il est facile de « convertir » un utilisateur à noter l’application et à y mettre un commentaire simplement en le relançant par email après une semaine de silence. C’est un travail très pénible à faire qui demande beaucoup d’énergie, de temps, et une motivation infinie.

Ça ne m’étonne plus de voir des commerciaux répondre le week-end, car l’instantanéité est devenue la norme, et qu’on peut closer un deal en étant plus réactif que son concurrent. Le commerce (et le capitalisme) se moque du burn-out ou de votre vie privée. Je vous l’ai dit, c’est un milieu malsain.

Bref. Je m’arrête là car je pourrai continuer des heures. Tout ça pour dire que je vais devoir me transformer en commercial, ça me rend déjà malade rien que d’y penser, mais c’est ça, où la boîte dans laquelle j’ai mis tellement d’énergie et de temps mourra.

J’ai fais mon choix.

Techniques de growth hacking

Je n’aime pas non plus le terme growth hacking (décidément il n’aime rien celui-là !), je pense que c’est un terme à la mode qui va vite disparaître mais si je veux que mon billet soit lu faut bien que je me mette à la mode (ça m’enchante pas mais j’ai pas bien le choix !).

Je vais donc vous parler ici des choses que je vais mettre en place pour faire connaître Hercule à un plus large public et augmenter les ventes / son rang sur le Play Store.

Déjà, deux billets à lire qui m’ont bien remué hier :

En suivant ces conseils, voici ce que je vais faire dans les prochains jours.

  • Solliciter mes contacts : écrire un mail à toute ma liste de contact pour leur demander un petit coup de pouce ! C’est-à-dire télécharger l’application et la noter.
  • Parler à tous les gens que je rencontre d’Hercule : ça c’est pareil c’est pas facile, je vais avoir l’impression de jouer à 3615 raconte ta vie, mais tant pis !
  • Installer l’app sur tous les téléphones que je croise : idem, je vais passer pour un fin psychopathe, tant pis, on dira pas ça de moi quand j’aurai réussi !
  • Contacter les bloggueurs du milieu pour leur demander leur avis sur l’application
  • Faire de la pub sur Facebook
  • Changer la mise à jour du lundi en mise à jour du vendredi : mais QUELLE CONNERIE de mettre à jour le lundi ! C’est exactement le meilleur jour pour ne PAS permettre la viralité de l’application : tout le monde bosse la semaine !! Même si les gens partageaient l’appli le lundi, qui aurait le temps de la tester et de la télécharger en pleine semaine ? Personne ! Tout le monde bosse ! J’ai tellement la tête dans le guidon que j’ai pas pensé un instant à ça, c’est tellement évident après l’avoir lu !
  • Poster dans les groupes Facebook auquels j’appartiens, même s’ils ne sont pas dédiés au sport, je posterai quand même, on ne sait jamais !
  • Me balader avec mes flyers partout, tout le temps
  • Ajouter Google Analytics / Mixpanel dans le code pour comprendre le comportement de mes utilisateurs
  • Envoyer un mail personnalisé à chaque testeur alpha pour leur demander un coup de main sur la comm’ ou s’ils veulent des flyers
  • Changer le titre de l’app dans le Play store : OH GOD. Je l’ai fais hier soir « Hercule » => « Hercule carnet de musculation », je suis passé dans la nuit de la position 52 à la position 27 avec le mot-clé « musculation », alors que je stagnais depuis des semaines en position 50-55 !! Ce qui est un gain juste monstrueux de +25 places ! J’espère que ça aura un impact positif sur le nombre total de téléchargements donc de ventes et d’effet de bouche à oreille. Je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt !
  • Faire une promo de Noël : c’est un truc que je déteste aussi, je vous l’ai dis je suis pas commercial dans l’âme, surtout quand on sait que quelques jours avant les promos ils augmentent les prix réels pour faire -50 % mais finalement ils vous font une réduction réelle soit nulle soit inférieure à ce qui est annoncé lorsqu’on regarde par rapport au prix « normal », vive le commerce. Bref, j’ai fais une promotion de Noël, dès demain je vais changer l’icône d’Hercule sur le Play Store pour celle-ci et diminuer le prix de 4,99 € à 2,99 € pendant 1 mois (du 15 Décembre au 15 Janvier).
Icône d'Hercule pour la promotion de Noël
Icône d’Hercule pour la promotion de Noël

Ça attire l’oeil par rapport au reste des applications, la réduction incite les gens à télécharger l’application juste pour la tester (mais ça fait un téléchargement supplémentaire, ce qui est toujours bon à prendre pour le ranking !). J’ai ajouté un menu qui permet de débloquer l’application immédiatement sans avoir à attendre la fin de la période d’essai. J’espère ainsi booster le nombre de téléchargements et de ventes en début d’année en profitant de l’effet des « bonnes résolutions » du début d’année ! « Cette année je me mets à la musculation  / fitness » ! Profitez-en il y a -40% pendant les 2 premières semaines de Janvier.

On peut penser que c’est idiot de brader une application alors que je cherche à faire du chiffre d’affaire et à ce que ma boîte ne meure pas, mais comme je l’ai déjà expliqué, je cherche à entrer dans le cercle vertueux du Play Store pour l’instant.

Conclusion

Je vais donc devoir me transformer en commercial dès maintenant pour atteindre le cercle vertueux du Play Store, ça ne m’enchante vraiment pas, il est tellement plus facile de rester à coder derrière son PC de nouvelles fonctionnalités pour les utilisateurs déjà existants.

Mais qu’est-ce que je ferai de ces nouvelles superbes fonctionnalités si personne ne les connaît et que ma boîte coule, ça m’aura servi à quoi de les coder ? À rien. Le fait d’ajouter de nouvelles fonctionnalités géniales ne rendra pas l’application plus connue. Et c’est là une grave erreur de penser le contraire.

Des gens paient déjà 4,99 € pour Hercule, pourquoi d’autres ne paieraient pas le même prix pour les fonctionnalités déjà présentes ?

C’est là l’erreur de beaucoup d’ingénieurs je pense, j’ai déjà perdu trop de temps, ça fait 1 mois et demi que l’appli est sur le Play Store et qu’elle stagne en terme de téléchargements et de position, il faut que ça change, il faut que je change.

Pour un ingénieur comme moi, c’est des coups à devenir skizophrène toute cette histoire, mais il y a un moment il faut savoir s’adapter au contexte et avancer.

Si je ne vends pas, je meurs.

Point.