Quelle banque choisir pour son entreprise ?

Quelle banque choisir pour son entreprise ?

Cet article est long (20 min de lecture), mais je l’ai voulu complet et la partie sur le CIC vaut le détour si vous avez envie de rigoler un peu ;-).

Voilà un sujet difficile mais incontournable lorsqu’on crée son entreprise : quelle banque choisir pour ouvrir son compte professionnel ?

C’est une question à laquelle il est très difficile de répondre. Pour moi, trouver la meilleure banque consiste à trouver le prix le plus bas en adéquation avec ses besoins et avoir une bonne relation avec son conseiller. Le premier point est un critère objectif et il est assez facile de faire un choix une fois qu’on a décodé les offres. Le second en revanche est très subjectif et ne repose que sur un sentiment, un gut feeling.

Avant-propos

Avant même de continuer, j’aimerai clarifier un point, soyons très clair : pour moi, le choix d’une banque revient à jouer à la roulette Russe. Point final.

Je m’explique : le seul critère objectif sur lequel on peut se baser est le tarif de la solution proposée. Tout le reste n’est que pure spéculation, et je vais expliquer pourquoi dans les prochains paragraphes.

Comme c’est un jeu de roulette Russe il ne sert à rien de passer 150 ans à comparer des offres, à chercher la meilleure banque etc. Par conséquent, j’ai fais le choix de ma banque en 1 journée, après 4 rendez-vous seulement dans 4 banques différentes.

Préparation

Avant de me lancer dans cette « aventure » (car c’en est une) j’ai fais quelques recherches sur internet. Je suis tombé sur le blog de Guilhem Bertholet, que je suis avec attention et qui est toujours très riche en enseignements. Il a écrit plusieurs articles intéressants sur les banques, et il a effectué un petit classement des meilleures banques pour les entrepreneurs.

J’ai aussi demandé conseil à mon expert comptable par rapport à son portefeuille, son expérience. Et ses conseils ont été simples : exit la Caisse d’Épargne et la Banque Postale qu’il a qualifié comme n’étant pas des banques, ensuite Banque Populaire ils sont très agressifs commercialement mais dès qu’on a besoin d’eux il n’y a plus personne, au Crédit Mutuel très difficile d’avoir un interlocuteur en direct. Pour les banques Crédit Agricole, Société Générale, CIC, LCL ça va plutôt bien. Enfin BNP Paribas proposent des trucs compliqués, il a moins de 5 clients chez eux sur 140 clients.

Ensuite j’ai fais la liste de mes besoins (très simples) :

  • Banque en ligne, consultation des comptes au jour le jour
  • Possibilité de faire des virements de mon compte personnel vers mon compte professionnel gratuitement
  • Un compte courant (aussi appelé compte chèque)
  • La possibilité d’avoir des services en ligne (relevés de compte mensuel en PDF)
  • Possibilité de joindre mon conseiller en ligne directe par téléphone et email
  • Éventuellement une carte bancaire (pas obligatoire)
  • Tarif le plus bas et le plus compréhensible possible
  • Un conseiller qui ne fait que du pro si possible

A partir de là, j’ai pris mon téléphone et j’ai appelé 4 banques de ma région : la Société Générale, le CIC, le Crédit Agricole et BNP Paribas.

La prise de rendez-vous

Tous les appels sont centralisés, c’est insupportable. On appelle, on tombe sur quelqu’un, vous expliquez votre situation, vous voulez créer votre boîte, vous voulez un rendez-vous dans une agence dans votre ville, ils cherchent une agence, ils prennent rendez-vous pour leur conseiller à leur place… Quelle horreur.

Il y a juste une fois pour la Société Générale, où la personne que j’ai eu m’a passé directement en ligne la conseillère de l’agence avec qui j’ai pris rendez-vous, elle était très agréable et intéressée par mon projet, +1 pour la SoGé !

Le questionnaire

Après avoir lu cet article de Guilhem Bertholet, j’ai concocté un petit questionnaire pour les conseillers que je vous copie-colle ici :

  • Combien de temps restez-vous sur votre poste ? Il y a souvent du turn-over entre les conseillers, combien de temps en moyenne suivez-vous les dossiers ?
  • Combien de dossiers traitez-vous en même temps ?
  • Est-ce que vous gérez des comptes personnels et/ou professionnels ?
  • Est-ce que vous avez déjà géré d’autres créations d’entreprises ? Pouvez-vous me parler de l’activité de ces sociétés ?
  • Est-ce que je peux vous contacter via un numéro de téléphone direct, par email, est-ce que je peux vous envoyer des justificatifs par email plutôt que par courrier ?
  • Services en ligne :
    • Est-ce qu’on peut passer des ordres de virements gratuits en ligne ?
    • Est-ce qu’on peut faire des virements de et vers une banque externe gratuitement ?
    • Est-ce qu’on peut consulter nos relevés de comptes mensuels en ligne et les avoir au format numérique (PDF) ?
    • Est-ce qu’il est possible de consulter l’historique des mouvements bancaires ? Si oui, sur quelle durée ?

Lors de mes entretiens, j’ai appris quelques nouvelles choses, sur les pratiques des banques, et notamment l’indexation du prix mensuel du forfait sur le CA de l’entreprise ! Donc j’ajouterai à ça quelques questions supplémentaires :

  • Comment est indexé le tarif par rapport au chiffre d’affaires de l’entreprise ?
  • Quelles sont les fourchettes de chiffre d’affaires et du tarif associé ?

En effet il faut savoir que souvent, avec un CA < 75 000 € (c’est un exemple, ça varie en fonction des banques), les frais sont de X € mais dès qu’on entre dans la fourchette supérieure avec un CA > 75 000 €, le tarif augmente ! Quels bandes de fourbes ces banquiers !

Évidemment ils se garderont bien de vous en parler car « oh je ne vous en ai pas parlé puisque la première année, votre CA ne sera pas supérieur à 75 000 € ». Ah ce que j’aime avoir ce genre de surprises !

Les rendez-vous

J’ai enchaîné les rendez-vous, à 9h, 10h et 11h puis un dernier à 14h.

Notez que toutes les banques font un tarif préférentiel sur la première année d’activité d’un compte pro (généralement -50%), donc ne pensez pas que votre banquier vous fait une fleur en faisant ça, ils le font tous, ce qui est normal étant donné que la première année le CA risque de ne pas être très élevé pour votre entreprise.

La Société Générale

J’ai commencé par la Société Générale, j’avais eu un très bon contact avec la conseillère, confirmé lors de notre entretien.

Elle me demande de parler du projet, elle est curieuse sur la façon dont j’en suis arrivé là, elle est intéressée par le projet. On discute de mon passé professionnel, de pourquoi j’ai choisi ce type d’application, du marché, des concurrents, bref, on a une discussion. C’est très important comme point j’y reviendrai plus tard par rapport à mon rendez-vous au CIC.

Leur offre Jazz Pro est un package tout compris à 36 € HT / mois (oui ils parlent tous en HT faut vous y habituer…). Pour la première année, avec les -50% de réduc ça nous fait 18 € / mois HT. Globalement, le package répond à mes besoins, c’est dans les prix du marché, il est plutôt bien foutu par contre il n’y a pas la carte bleue, mais on peut la prendre avec -25% de réduc. Bref lisez plutôt leur site internet pour avoir les infos à jour !

Les réponses à mon questionnaire :

  • Combien de temps restez-vous sur votre poste ? Il y a souvent du turn-over entre les conseillers, combien de temps en moyenne suivez-vous les dossiers ?
    • 4-5 ans, ça fait 1 an qu’elle était là
  • Combien de dossiers traitez-vous en même temps ?
    • portefeuille pro de ~200 clients
  • Est-ce que vous gérez des comptes personnels et/ou professionnels ?
    • Les deux
  • Est-ce que vous avez déjà géré d’autres créations d’entreprises ? Pouvez-vous me parler de l’activité de ces sociétés ?
    • Oui, de tout type, les SAS ont le vent en poupe en ce moment !
  • Est-ce que je peux vous contacter via un numéro de téléphone direct, par email, est-ce que je peux vous envoyer des justificatifs par email plutôt que par courrier ?
    • Oui
  • Services en ligne :
    • Est-ce qu’on peut passer des ordres de virements gratuits en ligne ?
      • Oui
    • Est-ce qu’on peut faire des virements de et vers une banque externe gratuitement ?
      • Oui
    • Est-ce qu’on peut consulter nos relevés de comptes mensuels en ligne et les avoir au format numérique (PDF) ?
      • Non (!!), en perso oui mais pas en pro ! Envoi par courrier gratuit. Elle ne savait pas pourquoi il y avait cette limitation pro alors que les comptes persos peuvent le faire. Ça devrait évoluer dans un futur proche.
    • Est-ce qu’il est possible de consulter l’historique des mouvements bancaires ? Si oui, sur quelle durée ?
      • Oui, sur les 6 derniers mois. Pour les comptes persos sur 10 ans, encore une fois une différence étrange entre comptes perso/pro.

Mon impression : malgré les quelques couacs dans les réponses à mon questionnaire (relevé de compte papier plutôt qu’électronique, gère du pro et du perso), le contact était vraiment très très bon, ce sera difficile de faire mieux pour les autres.

Crédit Agricole

Ensuite j’ai enchaîné à 10h avec le Crédit Agricole, j’ai atterri dans une méga agence toute neuve avec du vert claquant. Point positif chaque service est dédié à une activité, autrement dit exit les conseillers qui font de la gestion de comptes persos et pros et assurances et le café, chaque service a des experts dans son domaine et tous les services sont côte à côte ce qui fait que si un conseiller a besoin d’une info dans un autre service, il peut l’avoir facilement en faisant quelques mètres. C’est une volonté de l’agence dans laquelle je suis allé, je ne sais pas si c’est partout pareil, mais c’est un bon point pour le Crédit Agricole.

Le conseiller qui m’a reçu était très bien là aussi. On a pris notre temps, il a posé quelques questions pertinentes sur mon projet.

Leur offre Compte à Composer Pro est un package tout compris à 22 € HT / mois. La première année m’a été proposée à 17 € / mois et il m’a fait une offre agressive avec 1 an de carte bleue gratuit (pour voir si c’est utile ou pas dans mon cas) et 3 mois offert sur la première année. Ce pack répond a mes besoins, avec la carte bleue en bonus et gratuite pendant 1 an, c’est un tarif compétitif. Le tarif mensuel est indexé sur le CA de l’entreprise, il est de 22 € HT / mois entre 35 000 et 75 000 € / an, plus le CA est élevé plus on paie cher.

Les réponses à mon questionnaire :

  • Combien de temps restez-vous sur votre poste ? Il y a souvent du turn-over entre les conseillers, combien de temps en moyenne suivez-vous les dossiers ?
    • ~4-5 ans, minimum 3 ans
  • Combien de dossiers traitez-vous en même temps ?
    • ~400 clients
  • Est-ce que vous gérez des comptes personnels et/ou professionnels ?
    • Pro uniquement (service dédié), bon point pour le Crédit Agricole !
  • Est-ce que vous avez déjà géré d’autres créations d’entreprises ? Pouvez-vous me parler de l’activité de ces sociétés ?
    • Oui, de tout type, il ne fait que ça à vrai dire
  • Est-ce que je peux vous contacter via un numéro de téléphone direct, par email, est-ce que je peux vous envoyer des justificatifs par email plutôt que par courrier ?
    • Oui, n° de téléphone portable direct et email pas de soucis pour les pièces justificatives
  • Services en ligne :
    • Est-ce qu’on peut passer des ordres de virements gratuits en ligne ?
      • Oui
    • Est-ce qu’on peut faire des virements de et vers une banque externe gratuitement ?
      • Oui
    • Est-ce qu’on peut consulter nos relevés de comptes mensuels en ligne et les avoir au format numérique (PDF) ?
      • Oui
    • Est-ce qu’il est possible de consulter l’historique des mouvements bancaires ? Si oui, sur quelle durée ?
      • Oui, sur 10 ans.

Mon impression : presque un sans faute dans mon questionnaire (400 dossiers en même temps je trouve ça beaucoup non ?) mais il ne gère que du pro ce qui est un très bon point, idem pour le contact avec ce conseiller, il était jeune, connaissait les smartphones & applications, intéressé par le projet, vraiment bien ! Ensuite l’offre qu’il me fait surpasse l’offre de la Société Générale donc je le mets ex-aequo avec la SoGé !

CIC

Dernier rendez-vous de la matinée à 11h, avec le CIC. Et là, c’est le drame. Le conseiller qui m’accueille est assez âgé , n’a pas l’air de trop piger ce que je veux faire (et ça n’a pas l’air de le gêner). Bref, on a discuté 3 minutes de mon projet avant qu’il me pose la question « quels sont vos besoins ? ». Je lui explique mes besoins et là, tel un marchand de tapis, très fier il me répond : « TOUT ÇA, tout ça, 12,25 € / mois HT avec la carte bleue, aucun frais annexe, et si vous prenez les relevés par PDF, c’est 10,25 € / mois ».

Le gros marchand de tapis horrible. Après il va me bullshiter : « vous savez quand on est un particulier grosso modo on ne paie pas grand chose, quand on est un professionnel quelque soit la banque on vous affecte des commissions, parce qu’on estime qu’il y a du risque, qu’il y a du travail supplémentaire (WTF ??) à faire pour un professionnel qu’on n’a pas à faire sur un particulier. Grosso modo (il aime dire ça !) pour un particulier il a un salaire quelques prélèvements automatiques mensuels bon voilà, un professionnel c’est plus compliqué, souvent il faut vous appeler pour diverses choses variées, il y a plus de mouvements que sur un compte professionnel, vous allez payer des fournisseurs, vous avez des charges, cela fait des mouvements et donc on estime que tout ça, ça a un coût. »

Et il continue : « Pour faire simple (merci de me prendre pour un con et de me parler comme à un enfant !), pour vous éviter de vous casser la tête, un compte pro la 1ère année, on vous fait un package dans lequel tout est forfaitisé. Ce package on vous le facture à 12,25 € HT / mois avec le relevé papier, si vous choisissez le PDF ce que je fais perso, vous avez 2 € de moins sur l’abonnement. En fait le tarif c’est 24,50 € / mois mais la première année je vous fais 50 % de réduction (LOOOOOOL !! « Je vous fais », mais continue de me prendre pour un con, toutes les banques font ça, tu me feras pas croire que c’est toi qui m’aime bien et qui, dans ta bonté extrême me fait 50 % de réduc.) »

Après, c’est le meilleur du meilleur, il pourrit ses collègues pour se valoriser, énorme : « Je suis joignable en ligne directe, vous voyez mon téléphone il est là, il a sonné tout à l’heure mais comme j’étais en RDV je n’ai pas décroché, certains de mes collègues vont vous donner la ligne de l’agence hein, 0 820 bla bla bla, alors le site chez nous est très bien fait, filbanque, vous faites tout sur filbanque vous pouvez faire des virements sur l’extérieur, lancer des prélèvements vous pouvez tout faire ».

Ensuite il va me parler des boîtes que possèdent le CIC, sur l’énergie, les alarmes, vidéos de surveillances etc. des fois que j’en ai besoin (WTF ?). Après il me parle d’une astuce avec une de leur filiale. Souvent les clients paient à 30 jours voir 60 jours dans les entreprises, c’est commun comme pratique. Pour avoir de la trésorerie tout de suite, quand je facture à un client (je ne suis fournisseur d’aucun produit je le rappelle mais il n’a pas supposé utile de me poser cette question) je peux m’adresser à cet organisme qui m’avance 80 % de la facture directement et s’adresse ensuite à mon client pour qu’il lui paie 100 % de la facture en retour. Lorsque l’organisme reçoit les 100 % de la facture il me reverse les 20 % restants en prenant une commission de 2 %. Truc peut être utile pour une boîte qui vend des produits, mais certainement pas pour moi, mais bon, c’était dans son discours de commercial senior alors j’ai écouté patiemment.

Je vous passe son passage sur le fait que le président du CIC est informaticien de base et qu’ils ont le meilleur site internet des banques car ils sont toujours à la pointe de la technologie. LOL. Quand je vois la gueule de leur site internet j’en doute… Bref je pourrai continuer longtemps mais je vais arrêter là.

Ce que je pense de cet entretien : il m’a vu débarquer, il m’a pris pour un petit jeune qui n’y connaît rien et il m’a sorti son speech de commercial senior de merde des années 80 sans même m’écouter. Parce que s’il m’avait écouté ce conseiller, il aurait appris que je n’ai PAS de fournisseurs étant donné que je n’ai besoin d’aucune matière première hormis mon cerveau. Donc ces conneries de frais professionnel à cause de fournisseurs, charges, besoins en fond de roulement ou autres qui s’appliquent à des boîtes qui produisent des produits matériels, il aurait vite compris que ce n’était pas mon cas. J’aurai apprécié qu’il me dise « on a un package comme ci comme ça, mais effectivement dans votre cas, comme vous n’avez pas de frais fournisseurs etc. vu que c’est purement logiciel, je vais adapter le package à vos besoins ». Là il aurait eu mon attention. Bref au lieu de ça il m’a servi son discours rôdé de commercial senior, me prenant pour un jeune qui arrive les mains dans les poches et qui n’y connaît rien. L’entretien a duré 28 minutes au total, les autres ont duré tous +50 minutes pour vous donner une idée…

Leur offre Contrat Professionnel Global est un package tout compris à 24,50 € HT / mois et à 12,25 € HT / mois avec relevés papier et 10,25 HT € / mois au format électronique (PDF). Ce package semble correspondre à mes besoins mais avec un conseiller comme lui, c’est juste hors de question.

Les réponses à mon questionnaire :

  • Combien de temps restez-vous sur votre poste ? Il y a souvent du turn-over entre les conseillers, combien de temps en moyenne suivez-vous les dossiers ?
    • Oh ça fait des années qu’il est là et il ne veut pas bouger
  • Combien de dossiers traitez-vous en même temps ?
    • ~300 clients
  • Est-ce que vous gérez des comptes personnels et/ou professionnels ?
    • Les deux
  • Est-ce que vous avez déjà géré d’autres créations d’entreprises ? Pouvez-vous me parler de l’activité de ces sociétés ?
    • Oui, tout type d’entreprises
  • Est-ce que je peux vous contacter via un numéro de téléphone direct, par email, est-ce que je peux vous envoyer des justificatifs par email plutôt que par courrier ?
    • Oui
  • Services en ligne :
    • Est-ce qu’on peut passer des ordres de virements gratuits en ligne ?
      • Non, c’est 0,20 € / virement lors de l’émission (débit)
    • Est-ce qu’on peut faire des virements de et vers une banque externe gratuitement ?
      • Au débit 0,20 € / virement, à la réception c’est la banque émettrice qui applique ces frais
    • Est-ce qu’on peut consulter nos relevés de comptes mensuels en ligne et les avoir au format numérique (PDF) ?
      • Oui
    • Est-ce qu’il est possible de consulter l’historique des mouvements bancaires ? Si oui, sur quelle durée ?
      • Oui, sur 10 ans.

Mon impression : c’est l’offre commerciale la moins chère du marché, mais pour moi il y a anguille sous roche, et vu le commercial que j’avais en face de moi, il aurait fallu me payer pour que je prenne un compte chez eux (et encore, il aurait fallu me payer cher !). Donc merci le CIC, mais non merci !

BNP Paribas

Après une petite pause déjeuner, j’ai fini mes entretiens avec la banque BNP Paribas.

Le conseiller qui m’a reçu était très sympa, on a discuté des applications sur smartphone, il m’a parlé d’une application concurrente développée par runtastic (six pack) mais qui en fait n’est pas une appli concurrente puisqu’elle ne fait que les abdos. Bref c’était intéressant comme discussion et il m’a présenté leur solution.

Leur offre Esprit Libre Pro est un package à 39 € HT / mois, mais c’est progressif sur les 3 premières années : 21 € la 1ère année, 24 € la 2nde, 27 € pour la 3ème année. Ce package correspond aussi à mes besoins. Le tarif est compétitif, la carte bleue est incluse.

Mon impression : ce n’est pas si compliqué comme me l’avait expliqué mon expert comptable, le tarif est correct, les services proposés aussi, le contact avec le conseiller était très bien aussi.

Conclusion : la banque que j’ai choisi

S’il y a une chose à retenir c’est que le relationnel compte énormément, et on peut tomber sur des conseillers vraiment très différents dans la même banque. C’est pourquoi se poser la question de savoir quelle banque est la meilleure n’a pas de sens pour moi. La meilleure banque est celle qui répond à vos besoins et dont le conseiller vous semble digne de confiance et compétent, ce dernier point est totalement subjectif étant donné que vous n’y connaissez rien en banque :-).

Pour conclure, je vais tout de même vous raconter la fin de mon histoire. Suite à ces 4 entretiens, comme le relationnel avec la conseillère de la Société Générale était très bon mais que ses tarifs étaient moins compétitifs que le Crédit Agricole, je lui ai téléphoné et je lui ai dis « voilà, j’aimerai travailler avec vous mais le Crédit Agricole m’a fait une offre avec la carte bleue gratuite pendant 1 an et 3 mois offerts, est-ce que vous pouvez faire quelque chose de votre côté pour vous aligner ? ». Réponse, oui, elle m’a offert 4 mois sur la première année et la carte bleue gratuite pendant 1 an. J’ai donc choisi d’ouvrir un compte à la Société Générale, le simple fait qu’elle fasse un effort pour s’aligner a été suffisant. Si j’ai un problème, j’irai chez le Crédit Agricole.

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour faire baisser les tarifs, les conseillers ont plein pouvoir pour vous faire des offres plus alléchantes les unes que les autres, ça a fonctionné pour moi qui ne suit pas très bon négociateur alors essayez, vous n’avez rien à perdre.

J’ai aussi envoyé un email à tous les conseillers pour les remercier de leur accueil (sauf celui du CIC), l’un avait une faute de frappe dans sa carte de visite dans son email, je lui ai fais remarqué, il m’a remercié en notant je cite : « PS: merci de m’avoir signalé la faute de frappe que je n’avais pas remarqué (et aucun de mes clients ne me l’avais fait remarquer…) ». Voilà une bonne chose de faite.

A retenir : en bref

  • Ce n’est pas un cadeau de la banque ou du conseiller de vous faire -50 % sur la première année, c’est la normalité
  • Exit les conseillers qui ne vous écoutent pas : spéciale dédicace aux banques si vous lisez ça : entraînez vos conseillers à poser les bonnes questions et à prendre le temps de discuter et de comprendre le projet de vos futurs clients professionnels
  • Vous avez toujours une marge de négociation dans les tarifs effectués, un conseiller pourra toujours vous faire une remise ou vous offrir un service, ça fait partie du jeu, alors n’hésitez pas à jouer !
  • Je remets une couche sur les conseils qu’a déjà donné Guilhem Bertholet :  n’ouvrez pas un compte dans une banque dont vous ne comprenez pas la tarification, n’ouvrez pas un compte avec un conseiller qui ne vous inspire pas confiance, il vaut mieux payer un plus cher que de payer 10 € / mois et de se taper mister commercial senior des années 80.
  • Le choix d’une banque est extrêmement lié à l’agence et au conseiller que vous aurez en face de vous, dire que telle banque est meilleure que telle autre est un non-sens, car les conseillers sont différents et l’enseigne de la banque n’a strictement rien à voir avec la compétence ou le profil du conseiller en face de vous.
  • Choisissez une banque dont les tarifs vous semblent justes et correspondent à vos besoins.

Bon courage !